Kleresca acné : nouvelle étude

Une nouvelle étude publiée par John Wiley & Sons Ltd dans The Authors. Photodermatology, Photoimmunology & Photomedicine © 2018 démontre l’efficacité du traitement Acné Kleresca sur une patiente atteinte d’un cancer des poumons pour soulager une acné liée à une immunotherapie

Kleresca acné

Etude de cas

Il s’agit d’une femme de 49 ans atteinte d’un adénocarcinome du poumon présentant une éruption d’acné induite par l’erlotinib (immunothérapie).
En 3 jours, elle a développé une éruption acnéiforme
Différents traitements ont été essayés :
• Hydrocortisone topique et doxycycline systémique 100 mg / jour : l’éruption acnéiforme a progressé.
• Lavages quotidiens avec du peroxyde de benzoyle et passage à l’acéponate de méthylprednisolone topique et à la minocycline 100 mg :
réponse modérée.
• Traitement par photothérapie assistée d’un gel chromophore (Kleresca®). La patiente a reçu 12 séances en six semaines : très bon
résultat

RÉSULTATS APRÈS LE TRAITEMENT DE L’ACNÉ À KLERESCA®

Les traitements topiques et oraux essayés étaient inefficaces, alors que Kleresca® a montré des résultats positifs :
• Diminution de la gravité de l’éruption acnéiforme selon la méthode IGA de 5 à 0.
• Diminution de la notation de l’Indice de Qualité de Vie Acné de 78 à 23.
• Augmentation de l’indice Acne-QV de 49 à 109.

CONCLUSIONS

• Il existe de nouvelles preuves de l’efficacité de Kleresca® utilisant la fluorescence dans l’acné et d’autres pathologies annexes telles que la rosacée.
• Kleresca® est une intervention non invasive ne produisant aucun effet secondaire systémique connu.
• Le cas présenté suggère que l’utilisation de Kleresca® comme traitement des éruptions acnéiformes induites suite aux immunotherapies peut être prometteuse.

Plus d’informations :

• Vous pouvez consulter l’étude ci-dessous (en anglais) :

Le Centre Laser Paris Sorbonne ne propose plus ce type de soin actuellement