Les champs indiqués par une * sont obligatoires

    1 rue Madame, PARIS 6ème


    Épilation Laser à Paris

    Épilation laser ou lumière pulsée ?

    Le poil, c’est la barbe. Enfin, façon de parler…
    Plus on s’épile, plus ça repousse. Et plus ça repousse, plus ça se développe. Et plus il y en a, plus ils sont durs et plus l’épilation devient difficile. On a beau essayer toutes les crèmes dépilatoires miracle que nous vante la publicité, rien n’y fait : ça repousse !
    Le poil, sur le corps d’une femme, n’a toujours pas compris qu’il n’y a plus sa place, que la mode et les usages l’ont chassé. Il faut donc passer à une solution plus radicale. Attaquer le mal par la racine, au sens propre. Il existe aujourd’hui des méthodes d’épilation définitive. Des solutions « au poil » que nous allons mettre en lumière : l’épilation laser et l’IPL, l’épilation à lumière pulsée.

    Mais avant, petit détour vers l’anatomie d’un poil…

     Comme pour toute bataille, il est en premier lieu important de bien connaître son ennemi. Le poil que nous voyons apparaître sur notre peau n’est en fait qu’une tige à l’extrémité d’un élément beaucoup plus long. Le cœur du poil se niche en effet profondément dans la peau.

     À la manière d’un iceberg, la partie la plus importante est celle que l’on ne voit pas.

    Le cœur du poil, donc, s’appelle plus précisément le follicule pileux. Enfoui sous la surface de la peau, c’est une sorte de bulbe qui contient de la mélanine, un liquide qui définit notamment la couleur du poil. Couper le poil au ras de la peau comme on le fait fréquemment ne l’élimine donc aucunement. Tant que le follicule pileux est vivant, le poil se régénère et se durcit même un peu car il sait qu’il faut se défendre.

    Il faut donc anéantir ce follicule pileux.

    C’est ici qu’interviennent les deux techniques d’épilation définitive que nous allons évoquer : le laser et l’IPL. L’une comme l’autre appliquent la même méthode (âmes sensibles s’abstenir) : elles s’attaquent à la mélanine en augmentant sa chaleur, et donc brûlent le follicule de l’intérieur.

     Mais laquelle choisir ?

    appelez-nous au 01 53 10 10 01

    Laser ou lumière pulsée ?

    L’épilation laser et l’épilation à lumière pulsée sont deux techniques très proches qui donnent toutes deux d’excellents résultats. Les meilleurs centres d’épilation définitive à Paris pratiquent ces deux techniques.
    C’est donc sur les différences que nous allons déterminer notre choix.

    • L’utilisation d’un laser sur la peau est considérée comme un acte médical. Il ne peut donc être pratiqué que par un médecin ou un dermatologue. Ce qui n’est pas le cas pour l’épilation à lumière pulsée. L’épilation par lumière pulsée demande, en effet, une formation moins poussée et peut donc être pratiquée dans un institut. Par conséquent, le choix du laser contraint, le plus souvent, à un délai de rendez-vous beaucoup plus long.
    • La lumière pulsée peut couvrir une zone de 7 cm² contrairement au laser qui ne peut pas dépasser les 2 cm². Ainsi, les zones traitées par IPL étant plus larges, les séances d’épilation à lumière pulsée sont beaucoup moins longues que celles réalisées au laser.
    • L’épilation au laser est souvent douloureuse dans les zones où la peau est fragile : les lèvres, le maillot, les aisselles. En outre, il arrive que le laser laisse sur la peau de toutes petites traces de brûlure ou d’enflure. L’épilation par IPL provoque quant à elle beaucoup moins de douleurs et ne laisse pas de traces.
    Prendre un rendez-vous
    • À savoir également que ni l’épilation au laser, ni à la lumière pulsée, ne fonctionne sur les poils blancs.
    • L’épilation au laser nécessite environ 5 à 6 séances, alors que celle à la lumière pulsée a besoin d’au moins 8 séances.
    • Parlons désormais du coût. Les tarifs sont très variables selon les instituts, mais l’épilation à lumière pulsée coûte environ 400 € en moyenne pour les aisselles, autour de 600 € pour le maillot, et jusqu’à 1 500 € pour les jambes. Le laser, quant à lui coûte tout de même, 40 % plus cher. N’hésitez pas à comparer les tarifs d’épilation. Et méfiez-vous d’offres qui sont trop alléchantes.

    À la lumière de ces éléments, on peut donc choisir l’une ou l’autre des techniques d’épilation définitive. Notre choix, vous avez dû le ressentir à la lecture des lignes précédentes, se porte sur l’IPL, épilation à lumière pulsée, globalement moins chère, moins douloureuse et plus rapide. Ce qui n’enlève rien à l’épilation laser qui donne également de remarquables résultats.

    Ce qu’il faut savoir : les précautions

    L’épilation définitive, à la lumière pulsée ou au laser, n’est pas une opération anodine. Elle est notamment déconseillée aux femmes enceintes, aux enfants et plus globalement aux personnes à la peau sensible. Elle est également interdite aux personnes sous traitement à base de photosensibilisants.

    Par ailleurs, il est important de savoir qu’une zone épilée au laser ou à la lumière pulsée ne doit pas être exposée au soleil dans les quinze jours qui suivent la fin de chaque séance. Le risque est de voir apparaître d’indélicates taches pigmentaires. C’est pourquoi, souvent, il est toujours conseillé de réaliser ce genre d’opération en hiver.

    Pour une vie sans poils !

    L’épilation peut donc ne plus être une corvée quotidienne. Bien sûr, le coût d’une épilation définitive peut sembler élevé, mais il faut se souvenir qu’elle permet d’éliminer tous les tracas liés à l’épilation et d’économiser non seulement l’achat de vaines crèmes épilatoires, mais aussi du temps. Le prix de la liberté en quelque sorte.

    Pour finir, sachez qu’il est également possible de réaliser l’épilation à lumière pulsée à son domicile. Des appareils spécifiques existent sur le marché, mais ils restent encore relativement assez chers. En outre, comme la température est limitée, la chaleur n’est pas suffisante pour éliminer le duvet et les poils fins. Il n’en demeure pas moins qu’ils sont très pratiques.

    Enfin chaque médecin de l’équipe médicale du centre laser à Paris a croisé des patients qui ont subi des problèmes cutanés. Ces soucis sont bien souvent irréversibles.
    Leur avis est unanime : prenez le temps de consulter un vrai médecin ayant des connaissances en dermatologie. La peau est un organe très important du corps et il convient d’en prendre le plus grand soin.

    Alors, prêts à investir ? Croyez-nous, vous ne le regretterez pas.

    Découvrez encore plus de détails sur les soins d’épilation permanente à Paris dans les pages dédiées de notre site :