CryoLipolyse et Décret du J0 du 11 avril 2011 : Mise au point de Clinipro constructeur du LipoCryo

Dans ce courrier – envoyé aux utilisateurs du LipoCryo en France à la suite du Décret n° 2011-382 du 11 avril 2011 relatif à l’interdiction de la pratique d’actes de lyse adipocytaire à visée esthétique – Philippe Plan, Directeur Général de Clinipro confirme l’innocuité du LipoCryo.

Mise au point de Clinipro constructeur du LipoCryo

Philippe Plan, Directeur Général de Clinipro certifie notamment « qu’aucune nécrose ni complication ni modification du bilan sanguin n’ont été répertoriées à ce jour, que ce soit lors des essais cliniques ou depuis la commercialisation du LipoCryo ».

Plus de 5000 traitements ont déjà été effectués dans le monde.

Cependant – en raison du principe de précaution – en attendant une nouvelle rédaction moins ambigue et plus précise du décret, l’équipe médicale du Centre Laser Sorbonne a décidé de différer les prochains traitements même si tous les médecins sont intimement persuadés – comme le prouvent les études – de l’absence de danger de la cryolipolyse. Votre médecin ne manquera pas de revenir vers vous dès que des précisions ou limitations du décret seront publiées.