Varicosités des jambes

Les varicosités des membres inférieurs (les jambes) sont le résultat de la dilatation des petites veinules superficielles : il ne faut pas les confondre avec les varices qui ne relèvent pas de ce type de traitement.

Ces désordres esthétiques veineux sur les jambes sont un motif fréquent de consultation en phlébologie et en médecine esthétique.

Les varicosités des membres inférieurs

Ces varicosités sont des dilatations permanentes des veinules intradermiques dont on relève différents types. La couleur d’une varicosité correspond à sa taille et sa profondeur.

  • Les varicosités rouges sont fines, superficielles, de diamètre inférieur à 0,5 mm.
  • Les varicosités bleues sont plus profondes et peuvent aller jusqu’à 2 mm de diamètre.

Si certaines varicosités sont parallèles à la surface cutanée, d’autres plongent en profondeur communiquant avec le réseau hypodermique voire intramusculaire.
Ce n’est qu’après un bilan veineux complet affirmant le caractère isolé de ces varicosités que l’on peut envisager un traitement par laser.
Le plus souvent on réalisera – avant tout traitement – un examen écho-doppler veineux des membres inférieurs. Le médecin traitant souhaite contrôler l’absence de troubles veineux plus profonds.

En cas d’association avec un reflux des gros troncs veineux, le traitement initial devra se concentrer sur ce reflux.
Il faut toujours rechercher l’existence d’une ou plusieurs veines d’alimentation des varicosités qui seront traitées plutôt par sclérose lorsqu’elles sont de gros calibre. 

Avant tout traitement, il est nécessaire de réaliser une exploration des axes veineux profonds des membres inférieurs.

Le médecin vous prescrira, le cas échéant, un écho-doppler des membres inférieurs pour vérifier Certaines varicosités peuvent être traitées par sclérothérapie. Toutefois, les plus petites sont difficilement accessibles avec une aiguille et on a alors besoin d’un laser.