Le LipoContrast : une cryolipolyse encore plus efficace !

Les patients posent souvent la question :
En quoi le LipoContrast est-il une technique de cryolipolyse plus efficace que d’autres appareils sur le marché ?
Le LipoContrast est la nouvelle génération de LipoCryolyse développée par le constructeur européen Clinipro à la suite des retours d’experience de la première version dite de « cryolipolyse classique ».

La cryolipolyse par LipoContrast

La Cryolipolyse dite « classique » est une méthode de refroidissement sélective et contrôlée des adipocytes. Elle permet une réduction significative des graisses, sans le traumatisme des méthodes invasives comme la liposuccion, et sans risque d’affecter les tissus environnants tels que les ultrasons ciblées ou le laser.
Le LipoContrast est une nouvelle génération de Cryolipolyse avec Triple Choc Thermique. qui permet de maximiser les résultats. La technique consiste à chauffer la zone en début de séance, puis à la refroidir brusquement puis à rechauffer à nouveau en fin de séance.

Pourquoi chauffer en début de séance de LipoContrast ?

Les tissus fibreux sont ainsi « pré-conditionnés » et les résultats en sont améliorés. On constate même qu’une faible quantité d’adipocytes sera même déjà détruite induisant ainsi une « vacuolisation » des tissus.

Pourquoi chauffer après la phase de refroidissement à la fin de la séance ?

L’action du froid induit une cristallisation des adipocytes (cellules graisseuses). Or, lors d’une Cryolipolyse classique (froid seul), certains adipocytes sont susceptibles de retourner à leur état antérieur, donc « non-répondants ».
Au départ, les cristaux peuvent prendre diverses formes : on parle de polymorphisme.
Ainsi certains se cristallisent en forme α(cristaux en forme de nuage), qui reprendront leur aspect initial après la séance. Or on a constaté que lorsqu’ils reçoivent une chaleur à une température précise supérieure à la température du corps et pendant un temps spécifique, leur cristallisation prend la forme de cristaux de type β.
Or, ces cristaux de type β (cristaux en forme d’aiguille) sont bien plus « agressifs » et ils provoquent une apoptose (disparition programmée des cellules graisseuses) plus rapide et plus importante.

Ainsi cette phase de chaleur permet de cristalliser une part importante des adipocytes non-répondants à la Cryolipolyse classique (froid seul).
A noter que pour être efficace, le Choc Thermique doit être continu et ininterrompu

Quelles sont les améliorations obtenues grâce au Triple Choc Thermique

D’après les études on constate :
1. Une augmentation d’efficacité d’un tiers environ par rapport à la Cryolipolyse classique (froid seul) et l’on parle désormais d’une réduction de 30 % des graisses.
2. Un résultat plus rapide puisqu’en 3 semaines on obtient 80 % du résultat définitif.
3. Si le patient souhaite une séance supplémentaire, elle pourra se faire au bout de 30 jours.

Plus d’informations sur notre site Centre Laser Sorbonne :