La Folliculite : obstacle à l’épilation laser ?

La folliculite est une infection qui prend son origine au niveau du follicule pileux. Elle peut être de deux types et ses causes sont diverses. Cette infection de la peau est un obstacle à une épilation laser ?

Le point avec le Centre Laser Sorbonne à Paris.

Qu’est-ce que la Folliculite ?

La folliculite est une inflammation du follicule pileux qui provoque une infection qui se traduit par l’apparition de papulo-pustule. Il s’agit d’un inflammation du poil et de sa racine (l’appareil pilo-sébacé).

Il faut savoir que la folliculite peut être superficielle ou profonde.
En cas de folliculite superficielle, on remarque l’apparition de petites lésions cutanées sur quelques pores, qui ressemblent à de simples boutons rouges. 
Ces boutons sont en général un peu douloureux au toucher et toujours surmontés d’un poil. L’infection est visible à la surface de l’épiderme.

Ils se situent surtout sur :

  • le visage,
  • le cuir chevelu,
  • le décolleté,
  • le dos,
  • les cuisses,
  • le maillot,
  • les fesses.

Chez les hommes une folliculite localisée sur les poils de la barbe est une sycosis.

Une folliculite profonde se caractérise par une amplification des symptômes de la folliculite superficielle : les lésions atteignent la glande sébacée en profondeur et forment peu à peu ce qui ressemble à un kyste cutané voire à un furoncle.

Comment traiter une folliculite ?

Le traitement d’une folliculite passe avant tout par des règles d’hygiène : il est conseillé d’adopter des règles d’hygiène drastiques pour supprimer les facteurs augmentant le risque de folliculite et éviter la récidive.

Parmi les facteurs aggravants d’une folliculite vous trouverez :

  • le port de vêtements synthétiques qui empêchent la peau de respirer,
  • le phénomène de transpiration,
  • un staphylocoque doré.

Au-delà de la prise en charge de la folliculite, qui prend souvent la forme de traitements antiseptiques pour les folliculites superficielles et antibiotiques pour les folliculites profondes, il faut aussi agir sur les causes qui ont favorisé l’infection.

Les patients atteints de folliculite et qui veulent résoudre leur situation ne peuvent pas réaliser une épilation à la cire. 
De cette manière, l’épilation au laser devient dans la plupart des cas la meilleure alternative.

Protocole médical à respecter

Un traitement d’épilation au laser doit être complémenté avec la prise d’antibiotiques lorsqu’il s’agit de cas où l’inflammation est importante.
Il faut appliquer au tissu affecté la plus grande quantité possible d’énergie pour réussir à éliminer complètement les poils.

L’équipe médicale du Centre Laser Sorbonne est spécialisée dans les traitements laser de la pilosité chez les dames comme chez les hommes.
Avant d’entamer un protocole d’épilation laser un médecin lasériste reçoit le patient pour établir un diagnostic. Ce protocole médical est fondamental, notamment lorsqu’on peu observer une inflammation de la peau ou du système pileux, comme dans le cas d’une folliculite.